RESEAU DE CLUBS D’ANGLAIS DANS LES ECOLES IVOIRIENNES

4092013

Former aujourd’hui des élèves/étudiants pour en faire des citoyens de qualité afin de mettre à la disposition de notre patrie des ressources humaines capables de mettre en valeur nos ressources naturelles pour un pays émergent à l’horizon 2020.

Découvrir Let’s Roll ! TEAM, télécharger le guide fichier pdf LRT GUIDE

 PRESENTATION

Let’s Roll ! TEAM (LRT, en abrégé) est une association nationale de clubs d’anglais régie par la loi N° 60-315 du 21 septembre 1960  relative aux associations. Elle est déclarée à la préfecture d’Abidjan sous le N° 1343/PA/SG/D1 du 31 juillet 2013. Le dossier de demande d’agrément de ladite association est transmis à la Direction Générale de la Police Nationale-Service des Renseignements Généraux sous le N°478/PA/SG/D1 du 6 août 2013 et est en cours d’instruction.

C’est une organisation apolitique, non confessionnelle, à but non lucratif, à durée indéterminée.

 En français, Let’s Roll ! veut dire On Y Va ! et TEAM veut dire EQUIPE.

 Let’s Roll ! TEAM  a pour objet principal d’unir tous les anglophiles et anglicistes de Côte d’Ivoire en organisant, supervisant et coordonnant les activités des clubs d’anglais sur toute l’étendue du territoire national. Elle vise à encourager ses membres à servir la communauté nationale avec un esprit de bénévolat et de volontariat.

 Un Teamer (membre de l’association) doit :

 - s’efforcer de mériter une bonne réputation ;

- rechercher le succès par des moyens loyaux et honnêtes ;

- aider son prochain en donnant sa sympathie à ceux qui sont dans la douleur, son aide aux faibles et son soutien aux nécessiteux (démunis, handicapés ou malades) ;

- critiquer avec modération et encourager avec générosité : construire et non détruire ;

- garder toujours présentes à l’esprit ses obligations en tant que citoyen d’une nation et membre d’une communauté, et leur accorder sa loyauté indéfectible.

L’effectif de cette association est composé de clubs affiliés, les  Let’s Roll ! TEAMS. Les clubs relevant d’un établissement d’études secondaires ou supérieures doivent être approuvés par les autorités académiques compétentes. Individuellement, les Teamers font partie d’un club. C’est le club qui est membre de l’association nationale Let’s Roll ! TEAM. Le club jouit d’une large autonomie à la condition expresse que leurs objectifs, démarches, actions et activités ne contreviennent pas aux objectifs et aux Statuts de l’association nationale.

Les mineurs peuvent adhérer à l’association sous réserve d’une autorisation signée de leurs parents ou tuteurs légaux. Ils ont les mêmes droits que les autres Teamers.

 ACTIONS & ACTIVITES

Nous voulons proposer des opportunités d’initiation, d’amélioration et surtout de formation continue en exposant nos membres le plus longtemps possible à l’anglais à travers des actions et activités qui présentent une façon novatrice d’aborder, de comprendre et d’activer un véritable engouement pour l’apprentissage de l’anglais. Nos activités, impliquant les apprenants dans des projets innovants, font la part belle à l’expression orale et à la communication : théâtre, cinéma, musique et chant

Cependant, faut-il préciser que nous ne sommes pas partisans du « tout anglais ». Nous encourageons plutôt la pluralité linguistique car nous avons aussi nos valeurs traditionnelles et culturelles à défendre même si permettre à tous les jeunes, à tous les adultes de communiquer en anglais et d’en démarrer l’apprentissage tout au long de la vie est nécessaire dans la conjoncture actuelle. Nos écoles, nos universités forment déjà les citoyens de demain dont le meilleur atout sera la diversité linguistique.

 A travers nos actions et activités, nous envisageons :

 Faire de l’apprentissage de l’anglais un sujet de société :

- sensibiliser le grand public à travers des conférences, des émissions dans les médias, des articles dans la presse écrite, etc.

  Conforter la place de l’anglais dans l’enseignement :

- allonger et élargir l’offre de formation : inscrire l’apprentissage de l’anglais dès le plus jeune âge et le poursuivre tout au long de la vie. Offrir à tous, élèves et adultes un service de formation.

 Créer des programmes de jeunesse en anglais dans les médias afin de favoriser l’exposition à la langue anglaise. La motivation des élèves est décisive dans l’apprentissage. La présence des langues vivantes dans les médias nationaux sera une grande source de motivation.

 Développer les réseaux et le partenariat entre établissements scolaires par le Twinning (jumelage) avec d’autres établissements scolaires ici comme à l’étranger.

 ●Favoriser la mobilité des élèves, des étudiants et des professeurs en formation initiale et en formation continue car la mobilité à l’étranger est une nécessité pour entretenir la maîtrise de la langue orale.

 ● Favoriser les échanges entre professeurs (en interne comme avec l’extérieur)

 Promouvoir les occasions de rencontres avec des locuteurs natifs

 Les compétences de communication que nous travaillons sont au nombre de quatre (4) :

 - la compréhension orale : écouter et comprendre

- l’expression orale : échanger avec un interlocuteur en ayant une bonne prononciation

- la compréhension écrite : lire et comprendre

- l’expression écrite : exprimer par écrit ses opinions dans un raisonnement

Bien que toutes ces compétences de communication nécessitent un travail particulier, l’accent est mis sur les compétences orales, à travailler en priorité.

Cela est un adjuvant précieux pour l’entraînement à la pratique de l’oral, mais ils ne sauraient remplacer l’efficacité du « bain linguistique » bien préparé qu’offrent les séjours (linguistiques) à l’étranger.

 QUALIFICATION DES INTERVENANTS

Cet aspect représente de toute évidence la plus grande difficulté. Nous travaillons en collaboration avec les départements d’anglais des universités présentes en Côte d’Ivoire. Nous y recrutons des animateurs ayant une expérience de vie associative ou désirant s’engager pour une cause. Ces animateurs assistent les élèves, les vrais animateurs des clubs, sous la supervision d’un professeur d’anglais désigné par la direction de l’école. Nos intervenants sont des :

* Locuteurs anglo-saxons ;

* Locuteurs anglophones ;

* Locuteurs anglicistes (d’un niveau minimum de compétence B1 avec une maîtrise de la phonétique, de la phonologie et de la prosodie de l’anglais ayant une expérience d’animation de groupe d’adolescents) ;

* Locuteurs anglophiles ;

* Des spécialistes de différents domaines d’activités : professeurs de musique, d’arts plastiques, de sport, etc.

 A Let’s Roll ! TEAM, notre programme  s’appuie sur trois (3) axes :

- Le groupe/équipe : apprendre à s’entendre avec des gens issus de notre milieu et ceux d’origines différentes.

- L’école : s’appliquer, étudier pour avoir les meilleures notes.

- Dans la société, respecter les règles établies.

Aujourd’hui, on parle beaucoup de la mondialisation. Et cette mondialisation a un versant linguistique, symbolisé par la domination mondiale de l’anglais qui est devenu la langue hypercentrale. Même si cette situation peut évoluer et qu’une autre langue peut, dans l’avenir, prendre cette place, il faut reconnaître qu’aucune langue n’a atteint le niveau actuel de l’anglais dans toute l’histoire de l’humanité. Nous sommes tous conscients de cette réalité et de la nécessité d’œuvrer afin de donner à notre pays les moyens de conforter sa place dans le concert des nations. Côte d’Ivoire, pays émergent à l’horizon 2020, ce sont avant tout des ressources humaines de valeur adaptées à l’évolution linguistique du monde au 21ème siècle.

Promouvoir l’apprentissage et l’usage de l’anglais dans un pays francophone : pourquoi et pour quoi faire ?

 La réponse est toute simple : les langues sont au service des hommes et non pas l’inverse. Pour décider de promouvoir une langue il faut d’abord savoir quelle est son utilité pour ses locuteurs, quelle est sa fonction sociale. Ce qui n’est plus à démontrer en ce qui concerne l’anglais à notre époque ; car l’anglais pourrait être défini non pas comme une langue internationale parmi d’autres mais comme la langue « globale » du moment.

 Les apprentissages faits en enseignement secondaire sont des prérequis pour les études universitaires. Le basculement au système LMD qui favorise l’usage de l’anglais véhiculaire présente une nécessité pour nos élèves de maîtriser cette langue avant d’aborder les études supérieures.

 Une pression se fait également sentir de la part du marché du travail. Les attentes sont élevées, tant au regard de l’acquisition de connaissances qu’à celui du développement de compétences. De plus, certaines entreprises exigent des sortants qu’ils aient développé des compétences dites transversales, dont le travail d’équipe, la résolution de problèmes, la recherche d’information, la capacité à communiquer en anglais et l’utilisation des TICs.

 Finalement, il est nécessaire de mentionner la pression exercée par la société elle-même. En raison de la vitesse du changement et de l’influence du milieu environnant, la société attend de l’école qu’elle développe chez l’élève une nouvelle culture d’autonomie, d’esprit critique, d’adaptation au changement, d’indépendance et d’interdépendance. Non seulement les élèves doivent pouvoir faire des choix judicieux en tant que citoyens, mais ils doivent également apprendre à apprendre tout au long de leur vie tout en développant des compétences qui favorisent le mieux vivre-ensemble afin de bâtir une société démocratique, active et exempte de conflits.

 Les langues sont considérées comme une des huit compétences clés – les langues, les mathématiques, la comptabilité, la connaissance d’un tableur, d’un traitement de texte, la gestion, le droit, l’économie – jugées nécessaires à l’épanouissement de chacun.




PROGRAMME DE FORMATION EN ANGLAIS MADE-TO-MEASURE

22032013

Bonjour  et merci de visiter notre page Facebook. Si vous vous retrouvez ici et que vous nous lisez, c’est que nous avons quelque chose en commun. Cette chose n’est rien d’autre que l’intérêt que nous avons pour l’anglais. Et cela est de bonne guerre vu le statut de cette langue depuis la fin de la deuxième guerre mondiale.

 Certains se demandent encore pourquoi promouvoir l’anglais dans un pays francophone au lieu de défendre le français. Eh bien la réponse est très simple : les langues sont au service des hommes et non le contraire. Personne ne peut nier la prédominance de l’anglais en ce 21ème siècle. Souvent, il faut savoir hurler avec les loups. Et d’ailleurs, parler anglais n’empêche personne de parler français bien au contraire cela contribue à nous améliorer.

 Être capable de communiquer en anglais est, aujourd’hui, presque aussi indispensable que savoir lire et pouvoir utiliser un ordinateur : que ce soit en face-à-face, au téléphone ou par courrier, travailler en anglais avec des non francophones fera, tôt ou tard, partie de votre quotidien.

 La mondialisation implique différents types de communication, du cercle familial à l’espace mondial. Les besoins linguistiques varient selon les situations. Dans notre monde actuel, chaque citoyen pourrait avoir besoin de trois types de langues:

 1) Une langue internationale pour ses rapports, surtout professionnels, avec  l’extérieur : l’anglais joue ce rôle.

2) une langue qui permet de s’insérer dans la vie publique de son pays. C’est le français qui joue ce rôle dans les pays francophones.

3) Sa langue maternelle pour la communication dans sa famille et sa communauté.

Foncièrement, toutes les langues s’équivalent mais n’ont pas toutes les mêmes utilités. C’est pour cette raison que certaines langues dominent d’autres.

Alors qu’il soit langue internationale, seconde, véhiculaire ou encore de travail, l’anglais est classé, avec l’informatique, comme un outil de communication.

Faisons un état des lieux

Si l’anglais est aujourd’hui largement répandu sur la planète, il le doit au développement des colonies britanniques telles que les Etats-Unis, le Canada, l’Australie, l’Afrique anglophone, l’Inde, etc. Aujourd’hui, l’anglais est langue officielle dans plus de 75 territoires et est parlé (comme langue maternelle ou langue étrangère) par près de 2 milliards de personnes dans le monde.

La domination des Etats-Unis à l’heure qu’il est renforce sa position dans les domaines politique, économique, scientifique, éducatif, culturel, etc.  En outre, le développement récent des communications de masse (télévision par satellite, Internet, etc.) concourt considérablement à l’omniprésence de l’anglais dans le monde.

L’anglais occupe ainsi la fonction de lingua franca dans le contexte d’internationalisation et de mondialisation de la planète, et devrait le rester pour les décennies à venir.

Les différents types de locuteurs de l’anglais dans le monde

Il y a trois (3) groupes de locuteurs de l’anglais : les pays où l’anglais est utilisé majoritairement comme langue maternelle tels que les États-Unis (76%), le Royaume-Uni (94,8%), le Canada (59,3%), la République d’Irlande (92,3%), l’Australie (95%) et la Nouvelle-Zélande (91,4%). Ces six (6) pays constituent la base de l’anglais langue maternelle et constituent ce qu’on appelle le « Inner Circle » ou « Cercle central », ou encore les pays anglo-saxons ; ce sont les Native Speakers. Dans aucun autre pays, la langue anglaise ne constitue la langue maternelle d’une fraction importante de la population, à l’exception de l’Afrique du Sud (5,7 % ou deux millions de personnes).

Le deuxième groupe est issu des ex-colonies britanniques et constitue le « Outer Circle » ou « Cercle extérieur ». On les appelle les Second-Language Speakers.

Enfin, le reste du monde forme le « Expanding Circle » ou « Cercle en expansion ». On y parle anglais comme langue étrangère ou langue véhiculaire. Ce sont les Foreign-Language Users. L’anglais y est parlé davantage par nécessité. C’est à ce dernier groupe que nous appartenons, nous qui vivons en francophonie.

L’anglais et les études

 Pour l’admission des étudiants, les établissements supérieurs français, par exemple,  formulent des exigences de niveau en anglais, en général mesurées par un test : le TOEIC ou le TOEFL. Ceci correspond à peu près au niveau B1 (Niveau Pré-intermédiaire & Intermédiaire du cadre européen commun de référence: vous avez une maîtrise de l’anglais élémentaire à savoir raconter un événement, décrire un but et exposer brièvement des raisons ou explications une idée, poursuivre une conversation ou une discussion ; rester compréhensible, même si la recherche des mots et des formes grammaticales sont évidentes, notamment au cours de longs énoncés.

 En Europe occidentale, l’enseignement de l’anglais est maintenant généralisé en ce sens qu’il atteint tous les élèves. La durée de l’enseignement de l’anglais s’allonge dans presque tous les pays. La seule autre langue dont l’enseignement ait une visibilité est le français, mais son apprentissage ne touche pas plus de 4% des populations scolaires. Neuf pays dont les Pays-Bas, le Danemark, la Suède, plusieurs Länder allemands ont rendu l’apprentissage de l’anglais obligatoire. Les débuts de l’apprentissage varient, de l’âge de 7 ans à l’âge de 10 ans. L’anglais est devenu partout la première langue vivante enseignée.

 L’anglais dans le monde du travail

L’anglais est la principale langue parlée par la clientèle non-francophone. La maîtrise de l’anglais est une question jugée suffisamment importante pour que des entreprises organisent ou financent des formations d’anglais. Les deux principales causes d’utilisation de l’anglais au travail sont : d’une part l’exportation et la recherche de marchés, d’autre part l’implantation de grandes entreprises multinationales étrangères.

 L’anglais dans les sciences et les TICs

Au lendemain de la Seconde guerre mondiale une large partie du potentiel scientifique mondial s’est trouvé concentrée aux États-Unis. L’une des conséquences fut la primauté acquise par ce pays pour le stockage et la diffusion de l’information scientifique et technique (IST). Sur quelque 100.000 journaux scientifiques publiés dans le monde, 50% sont en anglais, et c’est surtout le « noyau dur ».

Avec le mouvement d’internationalisation de la science, l’anglais tend à devenir la langue dominante, souvent unique, des échanges dans les colloques, congrès et autres manifestations.

 L’anglais dans les relations internationales : ONU – UE – UA

Les langues officielles utilisées à l’ONU sont l’anglais, l’arabe, le chinois, l’espagnol, le français et le russe. Au Secrétariat, les langues de travail sont l’anglais et le français. Mais l’anglais est plus utilisé.

A l’UE, l’anglais a été introduit comme langue véhiculaire à partir des années 1970.

Quant à l’UA les langues officielles sont : l’arabe, l’anglais, le français, le portugais, l’espagnol, le kiswahili et toute autre langue africaine. Les réunions officielles se tiennent obligatoirement en français et en anglais. Les réunions internes se déroulent toujours en anglais. Les fonctionnaires francophones ont donc tendance à travailler en anglais pour gagner du temps, être compris de leurs collègues ou ne pas déplaire à leur hiérarchie. Durant les réunions officielles les documents doivent être fournis en anglais et en français. Cependant, dans l’administration de l’UA, les documents naissent et se développent en anglais. La « Newsletter » de l’UA qui rend compte de ses activités ne paraît qu’en anglais. Le site Internet de l’organisation est bilingue mais l’essentiel des documents n’y figurent qu’en anglais. Si, sur le papier, il n’existe aucune primauté pour l’anglais, dans les faits, les jurys de recrutement, eux-mêmes en majorité composés d’anglophones, privilégient les entretiens en anglais.

L’anglais est aussi présent dans la culture, le cinéma et le sport.

Pourquoi l’anglais

Il ne fait aucun doute que, dans le monde actuel, une connaissance ne serait-ce qu’élémentaire de l’anglais est indispensable à l’épanouissement personnel et professionnel, à la compréhension des autres et à la participation à la vie internationale. Dans le monde tel qu’il est, la connaissance de « l’anglais de base » a presque acquis le statut de technique culturelle au même titre que la lecture ou l’écriture. L’anglais renforce l’intégration à la société mondiale dans toutes les sphères de la vie (loisirs, administration, business & commerce, formation, information, etc.). De même qu’il génère de nouvelles représentations mentales et sociales, il peut aussi engendrer de nouvelles formes d’exclusion. C’est la langue des divertissements et des loisirs.

 Comment améliorer votre niveau d’anglais

 -       Participer à des sessions de formation en permanence

-       Rejoindre un club d’anglais (à l’école, à l’église, au quartier, au travail, etc.) parce que l’anglais n’est pas lié sinon limité à l’école.

-       Participer à des stages d’anglais intensifs

-       S’abonner ou acheter des publications spécialisées en anglais tel que Let’s Roll ! English Made EZ

-       Participer à des réseaux sociaux, à des forums de discussion sur internet. Parmi les plus connus de ces réseaux, on peut citer : Facebook, Twitter, YouTube ou DailyMotion.

-       Télécharger des podcasts ou de « vodcasts »

-       Un séjour linguistique dans un pays anglophone reste toujours la meilleure opportunité pour améliorer de façon conséquente et rapide son niveau d’anglais. La pratique quotidienne de l’anglais permet de gagner par rapport à une pratique plus sporadique (moins d’une fois par semaine). Ici, il faut faire la différence entre le séjour linguistique et un simple voyage à l’étranger.

 - Les compétences de communication à travailler sont au nombre de quatre :

- la compréhension orale : écouter et comprendre

- l’expression orale : échanger avec un interlocuteur en ayant une bonne prononciation

- la compréhension écrite : lire et comprendre

- l’expression écrite : exprimer par écrit ses opinions dans un raisonnement

Bien que toutes ces compétences de communication nécessitent un travail particulier, l’accent est mis sur les compétences orales, à travailler en priorité.

Que gagne-t-on à améliorer son anglais ?

 C’est une double chance d’être francophone et être capable de communiquer en anglais :

L’anglais et le français sont les deux (2) langues parlées sur tous les cinq (5) continents et les langues les plus apprises au monde. Autant de langues que vous parlez, autant de personnes que vous êtes. (Proverbe hongrois)

 En améliorant votre anglais, vous augmentez vos chances de vous faire comprendre dans un pays étranger.

Bien entendu, apprendre a ses difficultés. L’anglais n’est pas une exception. Mais, il existe des voies et moyens pour le rendre accessible. Apprendre l’anglais nécessite du temps et de la patience. Il ne faut surtout pas brusquer les choses. Il faut aimer l’anglais pour l’apprendre, il doit faire partie de votre vie ; la pratique quotidienne est très importante, c’est une clé pour évoluer. Surtout n’ayez pas peur de faire des fautes car c’est toujours une occasion de s’améliorer.

Il reste des millions de gens qui n’ont pas cette chance d’apprendre l’anglais avec des moyens et des méthodes simplifiés. Nous croyons que personne ne devrait passer à côté de la chance que la langue anglaise donne. C’est pourquoi nous avons initié les formations LET’S ROLL ! M2M TRAINING PROGRAM.

La motivation est un facteur clé de réussite dans l’apprentissage de l’anglais. Nous vous assurons que vous recevrez tout au long de votre apprentissage un soutien personnalisé de notre part.

Si vous voulez vous mettre ou vous remettre à l’anglais, les sessions de formation LET’S ROLL ! M2M TRAINING PROGRAM sont un moyen très simple et très efficace pour réaliser votre rêve.

 Nos Formations disponibles

 1.    Prononciation & Orthographe anglaise

2.    Stratégies pour progresser en anglais

3.    Cours de conversation (English in real-life situation)

4.    Le monde anglophone (English-speaking World)

5.    Techniques d’expression et de compréhension écrite

6.    Les Américanismes & les variétés d’anglais

 NB : Des modules sur mesure peuvent être constitués pour répondre à vos besoins personnels tels que : anglais du droit, anglais de l’informaticien, anglais de l’assistanat de direction, anglais du commerçant, anglais de la presse, etc.

Comment participer à notre programme de formation permanent ?

C’est simple. Vous manifestez votre intérêt de participation en remplissant le formulaire que vous téléchargez sur votre page Facebook, Twitter ou sur http://letsroll.unblog.fr.

Et retournez-le à letsrollenglish@yahoo.fr. Vous participez aux séances selon les thèmes qui vous intéressent. Par exemple, la prononciation est subdivisée en plusieurs thèmes qui sont la phonétique, la prononciation et l’orthographe d’un mot anglais, L’accentuation d’un mot et l’intonation de la phrase, les techniques de prononciation : comment prononcer -S/-ES/-’S, -D/-ED, -OUS, -TURE, –SURE, -IZE/-ISE, -TION/-SSION, -SION ET  -ISM à la fin d’un mot, les combinaisons vocaliques : comment prononcer U – EA – AU – OO OUGH, les combinaisons consonantiques : comment prononcer CH – CC – TH, etc.

Nous offrons également des Cours de conversation. Les thèmes de conversation sont : Leadership, teamwork, Openness, Partnership, Foresight, Expertise, Effectiveness, Efficiency, Commitment, Integrity, Courtesy, Responsiveness, Care, Encouragement, Respect for Diversity, Gender Gap, Togetherness, Communication, Planning & Organizing, Accountability, Creativity, Client Orientation, Solving Problems, Commitment to Continuous Learning,  Information Technology Awareness, Vision / Goals Setting, Empowering Others, Building Trust, Managing Performance, Assessment, Decision-making, etc.). Ces  séances vous permettront de consolider et développer vos connaissances en anglais (vocabulaire, collocations, expressions idiomatiques et syntaxe) et vous aideront à prendre confiance dans l’utilisation de la langue.

 Lieu de la formation

Nos sessions de formationLET’S ROLL ! M2M TRAINING PROGRAM se tiennent à l’Institut de Formation Sainte Marie (Cocody, Cité des Arts, Boulevard Latrille, entre le Carrefour de la vie et le Carrefour de la RTI). Ces formations sont en cours du soir – Evening Classde 18h 15 min. à 20 h 15 min. du lundi au vendredi et durent deux (2) heures par séance.

 NB : Il n’y a pas de cours les jours fériés.

 Frais de participation

 La participation est de 5 000 FCFA par séance de deux (2) heures. Vous consultez le programme hebdomadaire disponible sur http://letsroll.unblog.fr  et sur votre page Facebook et Twitter et vous prenez vos dispositions pour les thèmes qui vous intéressent.

 Il n’y a pas de réservation préalable de votre part. Mais il serait souhaitable de nous prévenir de votre présence pour mieux vous accueillir.

 Tutorial

 Pendant votre formation, vous pouvez demander un rendez-vous pour une préoccupation particulière en rapport avec l’anglais en dehors du programme.

 Suivi post-formation

Après avoir participé à dix (10) séances, vous bénéficiez d’un bonus de cinq (5) heures de suivi post-formation selon un programme arrangé ensemble.

 Pourquoi nous choisir ?

  • Nous avons un site facile d’accès : IFSM, Cocody-Cité des Arts, Boulevard des Martyrs ou Latrille, entre le Carrefour de la vie et la RTI.
  • Nous vous accompagnons dans votre progression grâce à notre coaching personnalisé en anglais comme Moyen de communication.
  • Ensemble nous définissons votre objectif, votre réalité actuelle, vos options et priorités à travers une autoévaluation afin de bâtir un bon plan d’action pour atteindre votre objectif car notre MISSION, c’est votre SATISFACTION.
  • Nous vous (re)donnons confiance en vous :
  1. Vous êtes Débutant complet : découvrez l’anglais à votre rythme et progressez.
  2. Vous êtes Faux Débutant : vous avez étudié l’anglais mais vous avez le sentiment de ne pas le maîtriser. Nous vous remettons en contact avec les bases de l’anglais à travers un test de 100 questions couvrant toutes les compétences linguistiques, à savoir : Reading, Writing, Speaking et Listening.
  • En complément des cours, nous pratiquons l’anglais dans un contexte convivial et stimulant au club d’anglais Let’s Roll ! TEAM.

 Planning des cours

 Jours  Modules  Horaires
 Lundi  Prononciation & Orthographe anglaise  18 H 15 Min.
 Mardi  Stratégies pour progresser en anglais  18 H 15 Min.
 Mercredi  Cours de conversation / Le monde anglophone  18 H 15 Min.
 Jeudi   Les Américanismes & les variétés d’anglais  18 H 15 Min.
 Vendredi  Techniques d’expression et de compréhension écrite  18 H 15 Min.

 Publics cibles

Toute personne qui souhaite parler l’anglais comme moyen de communication :

Grand public (Chefs d’entreprises, Etudiants, Elèves, Secrétaires, Assistantes de direction, Informaticiens, Journalistes, Comédiens, Leaders, Communicateurs, Avocats, Magistrats, Religieux, Conférenciers, Sportifs, Personnes en quête d’emploi, etc.)

Pédagogie et organisation opératoire

La formation est essentiellement basée sur des cours, des échanges et des exercices pratiques. A force d’exercices et de répétitions, l’auditeur s’approprie les outils et techniques reçus.

 DEBUT DES COURS

 VENDREDI 05 AVRIL 2013 à 18 HEURES 15 MINUTES

Merci pour votre intérêt pour l’anglais et n’oubliez pas de manifester votre intérêt de participation en remplissant le formulaire que vous téléchargez sur votre page Facebook, Twitter ou sur http://letsroll.unblog.fr et le retourner à letsrollenglish@yahoo.fr. Vous participez aux séances selon les thèmes qui vous intéressent.

Pour toutes informations supplémentaires ou une aide quelconque, veuillez nous contacter : Anselme AKA

 letsrollenglish@yahoo.fr – herraka@yahoo.fr

(225) 03 43 71 46 – (225) 08 69 35 37

http://letsroll.unblog.fr

 A bientôt !!!

télécharger le texte au format PDF ici : fichier pdf Formation en anglais M2M







evyp |
CONFORT PSYCHOLOGIQUE |
ottawa service |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marcelle_aka
| Hanna Primavera
| Des livres et des conseils