RESEAU DE CLUBS D’ANGLAIS DANS LES ECOLES IVOIRIENNES

4 09 2013

Former aujourd’hui des élèves/étudiants pour en faire des citoyens de qualité afin de mettre à la disposition de notre patrie des ressources humaines capables de mettre en valeur nos ressources naturelles pour un pays émergent à l’horizon 2020.

Découvrir Let’s Roll ! TEAM, télécharger le guide fichier pdf LRT GUIDE

 PRESENTATION

Let’s Roll ! TEAM (LRT, en abrégé) est une association nationale de clubs d’anglais régie par la loi N° 60-315 du 21 septembre 1960  relative aux associations. Elle est déclarée à la préfecture d’Abidjan sous le N° 1343/PA/SG/D1 du 31 juillet 2013. Le dossier de demande d’agrément de ladite association est transmis à la Direction Générale de la Police Nationale-Service des Renseignements Généraux sous le N°478/PA/SG/D1 du 6 août 2013 et est en cours d’instruction.

C’est une organisation apolitique, non confessionnelle, à but non lucratif, à durée indéterminée.

 En français, Let’s Roll ! veut dire On Y Va ! et TEAM veut dire EQUIPE.

 Let’s Roll ! TEAM  a pour objet principal d’unir tous les anglophiles et anglicistes de Côte d’Ivoire en organisant, supervisant et coordonnant les activités des clubs d’anglais sur toute l’étendue du territoire national. Elle vise à encourager ses membres à servir la communauté nationale avec un esprit de bénévolat et de volontariat.

 Un Teamer (membre de l’association) doit :

 - s’efforcer de mériter une bonne réputation ;

- rechercher le succès par des moyens loyaux et honnêtes ;

- aider son prochain en donnant sa sympathie à ceux qui sont dans la douleur, son aide aux faibles et son soutien aux nécessiteux (démunis, handicapés ou malades) ;

- critiquer avec modération et encourager avec générosité : construire et non détruire ;

- garder toujours présentes à l’esprit ses obligations en tant que citoyen d’une nation et membre d’une communauté, et leur accorder sa loyauté indéfectible.

L’effectif de cette association est composé de clubs affiliés, les  Let’s Roll ! TEAMS. Les clubs relevant d’un établissement d’études secondaires ou supérieures doivent être approuvés par les autorités académiques compétentes. Individuellement, les Teamers font partie d’un club. C’est le club qui est membre de l’association nationale Let’s Roll ! TEAM. Le club jouit d’une large autonomie à la condition expresse que leurs objectifs, démarches, actions et activités ne contreviennent pas aux objectifs et aux Statuts de l’association nationale.

Les mineurs peuvent adhérer à l’association sous réserve d’une autorisation signée de leurs parents ou tuteurs légaux. Ils ont les mêmes droits que les autres Teamers.

 ACTIONS & ACTIVITES

Nous voulons proposer des opportunités d’initiation, d’amélioration et surtout de formation continue en exposant nos membres le plus longtemps possible à l’anglais à travers des actions et activités qui présentent une façon novatrice d’aborder, de comprendre et d’activer un véritable engouement pour l’apprentissage de l’anglais. Nos activités, impliquant les apprenants dans des projets innovants, font la part belle à l’expression orale et à la communication : théâtre, cinéma, musique et chant

Cependant, faut-il préciser que nous ne sommes pas partisans du « tout anglais ». Nous encourageons plutôt la pluralité linguistique car nous avons aussi nos valeurs traditionnelles et culturelles à défendre même si permettre à tous les jeunes, à tous les adultes de communiquer en anglais et d’en démarrer l’apprentissage tout au long de la vie est nécessaire dans la conjoncture actuelle. Nos écoles, nos universités forment déjà les citoyens de demain dont le meilleur atout sera la diversité linguistique.

 A travers nos actions et activités, nous envisageons :

 Faire de l’apprentissage de l’anglais un sujet de société :

- sensibiliser le grand public à travers des conférences, des émissions dans les médias, des articles dans la presse écrite, etc.

  Conforter la place de l’anglais dans l’enseignement :

- allonger et élargir l’offre de formation : inscrire l’apprentissage de l’anglais dès le plus jeune âge et le poursuivre tout au long de la vie. Offrir à tous, élèves et adultes un service de formation.

 Créer des programmes de jeunesse en anglais dans les médias afin de favoriser l’exposition à la langue anglaise. La motivation des élèves est décisive dans l’apprentissage. La présence des langues vivantes dans les médias nationaux sera une grande source de motivation.

 Développer les réseaux et le partenariat entre établissements scolaires par le Twinning (jumelage) avec d’autres établissements scolaires ici comme à l’étranger.

 ●Favoriser la mobilité des élèves, des étudiants et des professeurs en formation initiale et en formation continue car la mobilité à l’étranger est une nécessité pour entretenir la maîtrise de la langue orale.

 ● Favoriser les échanges entre professeurs (en interne comme avec l’extérieur)

 Promouvoir les occasions de rencontres avec des locuteurs natifs

 Les compétences de communication que nous travaillons sont au nombre de quatre (4) :

 - la compréhension orale : écouter et comprendre

- l’expression orale : échanger avec un interlocuteur en ayant une bonne prononciation

- la compréhension écrite : lire et comprendre

- l’expression écrite : exprimer par écrit ses opinions dans un raisonnement

Bien que toutes ces compétences de communication nécessitent un travail particulier, l’accent est mis sur les compétences orales, à travailler en priorité.

Cela est un adjuvant précieux pour l’entraînement à la pratique de l’oral, mais ils ne sauraient remplacer l’efficacité du « bain linguistique » bien préparé qu’offrent les séjours (linguistiques) à l’étranger.

 QUALIFICATION DES INTERVENANTS

Cet aspect représente de toute évidence la plus grande difficulté. Nous travaillons en collaboration avec les départements d’anglais des universités présentes en Côte d’Ivoire. Nous y recrutons des animateurs ayant une expérience de vie associative ou désirant s’engager pour une cause. Ces animateurs assistent les élèves, les vrais animateurs des clubs, sous la supervision d’un professeur d’anglais désigné par la direction de l’école. Nos intervenants sont des :

* Locuteurs anglo-saxons ;

* Locuteurs anglophones ;

* Locuteurs anglicistes (d’un niveau minimum de compétence B1 avec une maîtrise de la phonétique, de la phonologie et de la prosodie de l’anglais ayant une expérience d’animation de groupe d’adolescents) ;

* Locuteurs anglophiles ;

* Des spécialistes de différents domaines d’activités : professeurs de musique, d’arts plastiques, de sport, etc.

 A Let’s Roll ! TEAM, notre programme  s’appuie sur trois (3) axes :

- Le groupe/équipe : apprendre à s’entendre avec des gens issus de notre milieu et ceux d’origines différentes.

- L’école : s’appliquer, étudier pour avoir les meilleures notes.

- Dans la société, respecter les règles établies.

Aujourd’hui, on parle beaucoup de la mondialisation. Et cette mondialisation a un versant linguistique, symbolisé par la domination mondiale de l’anglais qui est devenu la langue hypercentrale. Même si cette situation peut évoluer et qu’une autre langue peut, dans l’avenir, prendre cette place, il faut reconnaître qu’aucune langue n’a atteint le niveau actuel de l’anglais dans toute l’histoire de l’humanité. Nous sommes tous conscients de cette réalité et de la nécessité d’œuvrer afin de donner à notre pays les moyens de conforter sa place dans le concert des nations. Côte d’Ivoire, pays émergent à l’horizon 2020, ce sont avant tout des ressources humaines de valeur adaptées à l’évolution linguistique du monde au 21ème siècle.

Promouvoir l’apprentissage et l’usage de l’anglais dans un pays francophone : pourquoi et pour quoi faire ?

 La réponse est toute simple : les langues sont au service des hommes et non pas l’inverse. Pour décider de promouvoir une langue il faut d’abord savoir quelle est son utilité pour ses locuteurs, quelle est sa fonction sociale. Ce qui n’est plus à démontrer en ce qui concerne l’anglais à notre époque ; car l’anglais pourrait être défini non pas comme une langue internationale parmi d’autres mais comme la langue « globale » du moment.

 Les apprentissages faits en enseignement secondaire sont des prérequis pour les études universitaires. Le basculement au système LMD qui favorise l’usage de l’anglais véhiculaire présente une nécessité pour nos élèves de maîtriser cette langue avant d’aborder les études supérieures.

 Une pression se fait également sentir de la part du marché du travail. Les attentes sont élevées, tant au regard de l’acquisition de connaissances qu’à celui du développement de compétences. De plus, certaines entreprises exigent des sortants qu’ils aient développé des compétences dites transversales, dont le travail d’équipe, la résolution de problèmes, la recherche d’information, la capacité à communiquer en anglais et l’utilisation des TICs.

 Finalement, il est nécessaire de mentionner la pression exercée par la société elle-même. En raison de la vitesse du changement et de l’influence du milieu environnant, la société attend de l’école qu’elle développe chez l’élève une nouvelle culture d’autonomie, d’esprit critique, d’adaptation au changement, d’indépendance et d’interdépendance. Non seulement les élèves doivent pouvoir faire des choix judicieux en tant que citoyens, mais ils doivent également apprendre à apprendre tout au long de leur vie tout en développant des compétences qui favorisent le mieux vivre-ensemble afin de bâtir une société démocratique, active et exempte de conflits.

 Les langues sont considérées comme une des huit compétences clés – les langues, les mathématiques, la comptabilité, la connaissance d’un tableur, d’un traitement de texte, la gestion, le droit, l’économie – jugées nécessaires à l’épanouissement de chacun.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




evyp |
CONFORT PSYCHOLOGIQUE |
ottawa service |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marcelle_aka
| Hanna Primavera
| Des livres et des conseils